Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 00:18

 

Autre caractère pour désigner soi (même). Désignant peut être les mouvements d’un fil au sein d'un tissu. C'est aussi un élément phonétique utilisé dans d'autres caractères.

 

 

自己 zì jǐ

 

Soi-même. Nouvel exemple de mot dissyllabique formé de 2 caractères au sens un peu redondant, ce qui évite les confusions à l’oral par rapport à un mot monosyllabique.

 

On peut ainsi former les pronoms réfléchis :

 

wǒ zì jǐ

 

Moi-même

 

nǐ zì jǐ

 

Toi-même

 

tā zì jǐ

 

Lui-même

 

她自己 tā zì jǐ

 

Elle-même

Repost 0
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 19:42

 

Un point sur un œil, en fait il s’agit d’une forme modifiée du nez et pas d’un œil. Un point qui désigne le nez, c’est se montrer (soi-même), la racine soi-même.

 

Rappel : Attention ! La lettre i est quasiment muette après c, s, z, ch, sh, et zh

 

自行 zì xíng

 

De soi-même

 

自行车  zì xíng chē

 

Une star en Chine : le vélo, la bicyclette même si l'usage de l'automobile se développe rapidement depuis quelques années...

 

velo surprenant

En Chine, le vélo sert de moyen de transport individuel mais aussi de transport de marchandises avec parfois d’étranges piles en équilibre précaire

Repost 0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 15:29

  háng / xíng

 

Ce caractère a deux prononciations. Avec la première prononciation, son sens est celui de profession, métier, ou encore rang. La deuxième prononciation porte le sens d’aller, de marcher, d’une action.

 

Quelques exemples :

 

行人 xíng rén

 

(Un) passant.

 

不行 bù xíng

 

Ca ne va pas, impossible.

 

飞行 fēi xíng

 

Voler.

 

可行 kě xíng

 

Convenable, qui peut aller.   a ici le sens du suffixe français -able.

Repost 0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 15:25

gōng

 

Il figurait probablement un discours public sortant d’une bouche. C’est l’adjectif commun, public, il a parfois le sens de mâle.

 

公安 gōng 'ān

 

Sécurité publique (équivalent de gardien de la paix)

 

公用 gōng yòng

 

Public (d’usage public), comme dans :

 

公用电话 gōng yòng diàn huà

 

Téléphone public

 

公园 gōng yuán

 

Parc ou jardin public

 

Comme dans :

 

北海公园

 

Le parc Beihai (Beijing)

 

公子 gōng zǐ

 

Jeune seigneur (prince)

 

公主 gōng zhǔ

 

L’hôte du prince : La princesse

 

29-05b-Beihai (6)

Le parc Beihai de Beijing 北海公园

Repost 0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 15:01

yuán

 

C’est ce qu’on obtient en enfermant l’élément phonétique dans une enceinte (comme délimitation d'un espace) . En traditionnel ce caractère s’écrit . C’est le mot parc, jardin.

 

On peut écrire par exemple les mots suivants :

 

果园 guǒ yuán

 

 Verger (jardin de fruits)

 

花园 huā yuán

 

Jardin (de fleurs)

 

24-05a-Ancien Palais d'Eté (18)

Jardin fleuri au coeur de l'Ancien Palais d'Eté de Beijing

Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 13:54

A l’aide de l’élément phonétique huà et de la clé de l’herbe on forme le caractère :

 

huā

 

En plus d’être le verbe dépenser, c’est aussi le substantif fleur. Par extension il peut également signifier motif.

 

花茶 huā chá

 

Thé aux fleurs, ce qui désigne le plus souvent le thé au jasmin, un incontournable !

 

花儿 huār

 

Fleur, c’est la forme de prononciation rependue dans le nord de la Chine. On prononce huā en terminant avec la langue au palais (« r » rétroflexe).

 

花生 huā shēng

 

Cacahuète, un peu étonnant en effet…

 

开花 kāi huā

 

Fleurir (ouvrir ses fleurs)

 

24-05a-Ancien Palais d'Eté (3e)

Fleur dans le parc de l'Ancien Palais d'Eté de Beijing

Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 13:16

huà

 

Formé de l’élément de la personne et de l’élément , est lui-même un élément phonétique constitutif de plusieurs caractères et également suffixe, c’est le verbe transformer, changer.

 

化学 huà xué

 

Chimie (étude des changements)

 

老化 lǎo huà

 

Voici un exemple d'utilisation en tant que suffixe : vieillissement

 

文化 wén huà

 

Culture, civilisation. Mot à retenir, on le croise souvent dans les journaux ou les musées.

 

23-05b-Collège Impérial & Temple de Confucius (3)

Kongzi (Confucius) un des symbole de la culture chinoise

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 10:15

Voici déjà le 200ème caractère présenté ici, nous allons en profiter pour aborder les centaines...

 

Si on associe le chiffre un et l’élément phonétique (blanc) on obtient :

 

bǎi

 

Cent, centaine

 

Voici comment former quelques nombres :

 

一百

 

100

 

二百三十五

 

235

 

九百九十九

 

999

 

Remarques :

 

-         Comme vous pouvez le constater est un chiffre à part entière, comme , on n’écrit pas 00 !

-         Vous savez quasiment compter jusqu’à mille en chinois !

  17-05a-Temple Nuage Blanc (6)

Des centaines de statuettes bouddhistes au Temple du Nuage Blanc à Beijing

Repost 0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 19:26

Si on ajoute la clé de la personne au caractère on obtient :

 

zhù

 

Habiter, résider, vivre

 

住在 zhù zài

 

Habiter à…

 

Voici un mini dialogue d'exemple :

 

- 你住在哪儿 ?

- 我住在法国 !

 

2010-09-12a Barcelonette (7)

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 13:31

zhǔ

 

Représentait, à l'origine, une lanterne à huile tenue par une personne (propriétaire) : C’est le maître, le propriétaire mais aussi diriger ou encore principal, essentiel. C’est également une racine sémantique/phonétique servant à construire d’autres caractères.


Prononciation

 

Attention, ne pas prononcer "dzou" mais plutôt "Djou".

 

主人 zhǔ rén

 

Maître (de maison), hôte

 

女主人 nǚ zhǔ rén

 

Maîtresse (de maison)

 

581 lanterne

Repost 0

Présentation

  • : Caractères Chinois 汉字
  • Caractères Chinois 汉字
  • : Prise de contact avec des éléments de l'écriture et les caractères chinois
  • Contact

Voyages aux Coins du Monde

Un blog de voyages d'un jour, d'une semaine ou d'un mois, et des idées ... de week-end !

16a-Ste Rose du Nord (20)

Coins du Monde

Recherche

Archives